Le Terminal de croisières

 

Le projet en quelques mots

Le quai en eau profonde doit être rénové et aménagé pour y créer un véritable terminal de croisières fournissant le niveau d’infrastructures et de services exigé par les grandes compagnies de croisières. Grâce à cette infrastructure, l’archipel pourra notamment devenir la 10ᵉ escale du circuit des croisières du Saint-Laurent.

TC Im 1

Le projet devra permettre d’améliorer les conditions d’accueil des navires de croisière et des croisiéristes, sans que cela ne se fasse au détriment des conditions d’accostage des autres navires. En effet, le quai en eau profonde est un outil essentiel pour le développement économique de l’archipel qui est utilisé pour les navires de croisières comme pour les pétroliers et certains navires à fort tirant d’eau ou encore pour le chargement/déchargement de cargaisons spécifiques.

Le futur terminal comportera :

  • Des infrastructures permettant d’améliorer l’accostage de navires allant jusqu’à 300m (quai, ducs d’Albe d’amarrage et d’accostage, terre-plein). Cet aménagement permettra d’assurer un maximum d’escales, même lorsque les conditions météorologiques ne sont pas optimales.
  • Un terminal de croisières de 180 à 300 m² comprenant un accueil-point d’information, un coin attente, un coin café, un coin souvenirs pour l’artisanat local, un espace d’exposition temporaire, des blocs sanitaires, une zone contrôle des passagers, un local vélo de locations et un espace extérieur abrité.
  • Le projet inclura le traitement paysager des abords du site et des accès, l’éclairage du site avec sa mise en valeur nocturne.
  • Dans l’attente de décision sur le devenir du bâtiment frigorifique de la SPEC, des aménagements seront proposés en façade pour améliorer l’impact visuel de l’immeuble.

Consultez le calendrier du projet !

> Calendrier prévisionnel du projet de construction Terminal de croisières - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb