Phase étude du Terminal de croisières : retour sur la réunion publique du 21 janvier 2019

 
 

L’année 2018 et le début 2019 sont consacrés à la conception du projet et à la préparation des travaux de construction du terminal qui débuteront dès 2019. Pour les acteurs locaux (élus, services de l’État et acteurs du tourisme) comme pour le maître d’œuvre du terminal, cette année sera donc particulièrement active !

TC Im 8

Lundi 21 janvier, une réunion publique était organisée pour partager avec la population les scénarios d’aménagement du futur terminal de croisière. Marins, professionnels du tourisme, du milieu économique ou du monde associatifs ou encore simples citoyens, ils étaient plus d’une quarantaine à partager leurs points de vue sur les scénarios et à apporter leurs contributions.

Voir le diaporama présenté lors de la réunion publique (format pdf - 10 Mo - 22/01/2019)

Trois scénarios retenus pour la phase avant-projet

Suite aux travaux du comité de pilotage et du conseil portuaire, trois scénarios d’aménagement ont été retenus pour la phase avant-projet (AVP).

Scénario n°1 (extension de la plateforme entre le quai et le terre-plein)

  • Amélioration des conditions d’accostage sur l’actuel quai en eau profonde (ajout d’un duc d’Albe…)
  • Construction d’un terre-plein entre l’actuel quai en eau profonde et la plateforme Ouest pour l’implantation du bâtiment d’accueil des croisiéristes.
  • Utilisation de la plateforme Ouest pour le stationnement des véhicules et autocars et pour une aire de repos
  • Aménagement d’un quai pour l’accostage du bateau pilote, du navire Petit Gravier ou des navettes pour des liaisons directes avec l’Île-aux-Marins ou le centre-ville.

Scénario n°2 (nouveau quai d’accostage à l’Ouest)

  • Création d’un quai pour l’accueil des navires sur la plateforme Ouest dont le talus est agrandi avec création de ducs d’Albe et de points d’amarrage.
  • Implantation du bâtiment d’accueil des croisiéristes sur la plateforme Ouest, au droit d’une courte passerelle menant au quai.
  • Aménagement d’un quai pour l’accostage du bateau pilote, du navire Petit Gravier ou des navettes pour des liaisons directes avec l’Île-aux-Marins ou le centre-ville.
  • Utilisation de la plateforme Ouest pour le stationnement des véhicules et autocars et pour les aires de repos.
  • Conservation du quai en eau profonde actuel, pour l’accueil simultané de deux navires (croisière et/ou cargo)

Scénario n°3 (utilisation du terre-plein existant)

  • Amélioration des conditions d’accostage sur l’actuel quai en eau profonde (ajout d’un duc d’Albe…)
  • Implantation du bâtiment d’accueil des croisiéristes sur la plateforme Ouest.
  • Utilisation de la plateforme Ouest pour le stationnement des véhicules et autocars et pour une aire de repos.
  • Aménagement d’un quai pour l’accostage du bateau pilote, du navire Petit Gravier ou des navettes pour des liaisons directes avec l’Île-aux-Marins ou le centre-ville.

De nombreuses contributions

Pendant près de deux heures, les différents participants ont ainsi pu comparer les trois scénarios et apporter leurs contributions sur différents aspects : orientation du quai, impact environnemental (déblais-remblais, étude environnementale, possibilité d’utiliser des remblais recyclés…), circulation des véhicules sur le terre-plein, aménagement paysager, conception et aspect architectural du bâtiment…

Ces différentes remarques seront transmises aux maîtres d’œuvre du projet, la société SETEC, le bureau d’études GEOTEC et le cabinet Victorri. Concernant les aspects environnementaux, il a été rappelé que le projet définitif serait soumis à étude d’impact avant approbation.

Un projet définitif lancé prochainement

Le choix du projet définitif devrait se faire dans les prochaines semaines. D’autres réunions seront organisées pour discuter plus en détail des aspects techniques. L’objectif des services de l’État est de lancer les travaux au courant 2019.

Voir le diaporama présenté lors de la réunion publique (format pdf - 10 Mo - 22/01/2019)

Vous souhaitez apporter votre contribution ?

Connectez-vous sur la page Facebook la "Maison des projets SPM" .