Eaux de baignade

 
Eaux de baignade

Le contrôle de la qualité des eaux de baignade est à la charge des agences régionales de santé. Elles procèdent à des relevés d’échantillons puis font pratiquer des analyses dans des laboratoires agréés par le ministère des solidarités et de la santé.

Le contrôle est réalisé selon la réglementation édictée par le ministère des solidarités et de la santé. Ce dernier est tenu de prendre en compte les directives européennes dans l’élaboration des normes et critères de contrôle.  

Une fois identifiées, les zones de baignade sont contrôlées par les agents des agences régionales de santé. Le contrôle s’effectue principalement sur la qualité microbiologique des eaux de baignades.

Les ARSAgence Régionale de Santé effectuent un état des lieux des zones de baignade en effectuant des prélèvements d’eau sur des points de contrôle déterminés.

Comment contrôle-t-on la qualité des eaux de baignade ?

Une fois les analyses réalisées par des laboratoires agréés par le ministère des solidarités et de la santé, les résultats sont affichés sur les sites de baignade et en mairie afin que les visiteurs soient informés de la qualité de l’eau et des risques encourus.

Qu’est-ce-qu’une zone de baignade ?

Comment définir ce qu’est une zone de baignade parmi les milliers de points d’eau présents sur le territoire ? Par zone de baignade, on entend l’ensemble des zones accessibles au public où la baignade est habituellement pratiquée par un nombre important de baigneurs et qui n’ont pas fait l’objet d’un arrêté d’interdiction.

Ces zones sont recensées annuellement par les communes qui, avant chaque début de saison, consultent les avis du public de la saison suivante.

Pourquoi contrôler la qualité de l’eau ?

Contrôler la qualité de l’eau, c’est avant tout prévenir les risques sanitaires pour les usagers.

Un suivi régulier de la qualité des eaux de baignade permet de connaître les impacts de divers rejets éventuels situés en amont du site.

Le contrôle s’avère également utile pour révéler de potentiels dysfonctionnements liés à l’assainissement d’eaux usées ou aux rejets d’eaux pluviales souillées. Tout cela permet d’améliorer la maîtrise des causes de pollution.

Quels sont les risques d’une baignade en zone non autorisée ?

Les normes sanitaires sont de plus en plus exigeantes. Bien que la plupart des fleuves et cours d’eau soient moins pollués qu’autrefois (notamment grâce à un meilleur traitement des eaux usées et des politiques industrielles plus draconiennes), deux risques majeurs subsistent :

  • Le risque d’infection :  La présence de bactéries dans l’eau représente un danger pour les baigneurs ( leptospirose, infection urinaire, maladie de peau, etc.)
  • Le risque de noyade :  Les cours d’eau sont rarement surveillés. Les courants peuvent-être forts et changeants, notamment dans les fleuves.

Alors cet été, avant d’aller vous baigner, pensez à vérifier l’état de l’eau de vos zones de baignade et privilégiez les zones surveillées.