Compte rendu de la coopération régionale du 3 avril 2012

 
 

La préfecture de Saint-Pierre et Miquelon

Depuis 2008, le comité administratif de coopération régional se réunit au printemps. Le mardi 3 avril 2012, s’est déroulé la réunion du comité administratif de la 14ème commission mixte de coopération régionale. Cette réunion s’est tenue en Nouvelle-Ecosse à Grand-Pré, lieu emblématique pour la communauté acadienne.

Il s’agissait pour les membres du comité administratif coprésidé par Patrice LATRON, Préfet de Saint-Pierre et Miquelon et Michel TETU, Directeur général commerce et investissement de l’Agence de Promotion Economique du Canada Atlantique (APECA) de prendre connaissance des projets proposés par les six sous-comités de travail, en matière de relations économiques et commerciales, de tourisme, de sécurité, de santé, aquaculture d’agriculture et d’environnement ainsi qu’en matière de culture et d’éducation. Dans certains domaines, les projets consistaient à reconduire et à approfondir des actions initiées la ou les années précédentes.

C’est le cas en matière d’éducation avec le programme de placement de stagiaires en bac pro qui désormais sont placés au Nouveau Brunswick mais également en Nouvelle-Ecosse et notamment dans l’Hôtel qui accueille les deux délégations à Halifax.

De même en matière d’aquaculture, le projet d’identification génétique des naissains de pétoncles captés pour accroitre les rendements en  pétoncles types placopecten magellanicus dans les filières a fait l’objet d’une présentation.

Dans d’autres domaines, les sous-comités de travail ont proposés des projets inédits.

C’est le cas en matière de santé publique avec l’objectif pour SPM d’intégrer les réseaux fédéraux canadiens de veille et de prévention des risques. Dans le même ordre d’idées, il a été proposé de promouvoir l’offre de soins de l’archipel sur le Canada Atlantique avec l'hospitalisation à la journée dans le nouveau centre hospitalier.

En matière de protection de l’environnement, des coopérations concernant la surveillance de la forêt boréale et la lutte contre les espèces marines invasives ont été proposées.

Le sous-comité de travail du tourisme a prévu de travailler sur une promotion de la Péninsule de Burin qui est le lieu de passage obligés de la majorité de touristes se rendant sur l’archipel. SPM propose une collaboration en la matière avec le soutien de l’APECA Terre-Neuve.

En matière de relations économiques et commerciales le sous-comité de travail a présenté un des projets élaborés par la Volontaire internationale en Entreprise de la CACIMA basée à au Canada à Saint-Jean de Terre-Neuve, qui a été recrutée grâce à des fonds du ministère de l'outre-mer et de la coopération régionale.

Il s'agit d'organiser une journée consacrée au Canada Atlantique et Saint-Pierre et Miquelon destinée à informer les entreprises de l’ile-de-France avec l’aide de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris.

En matière de culture, un projet de coopération entre les stations de radios Rafale à TNL et RADIO Atlantique à SPM pour diffuser des programmes d’une radio française de métropole sur Saint-Pierre et Miquelon et le Canada a été présenté.

C’est ainsi plus de 30 projets qui ont été proposés par les 6 sous-comités de travail.

Pour soutenir les projets la Préfecture de Saint-Pierre et Miquelon et l’APECA disposent de budgets qui représentent un montant de 300 000 CAD soit 230 000 euros. Durant les prochaines semaines les coprésidents du comité administratif examineront les projets requérant un soutien financier et se prononceront sur l’opportunité ou pas de les appuyer financièrement.

Le comité administratif s’est enquis de l’évolution de plusieurs dossiers traités dans le cadre de la coopération régionale.

La reconnaissance du statut zoosanitaire de l’archipel par l’ACIA - dossier prioritaire de SPM.  Au cours de la rencontre du Comité administratif, des officiels de niveau élevé de l’ACIA ont participé aux discussions avec le Préfet LATRON et le Coprésident canadien Michel TETU.  L’ACIA a confirmé que la première ébauche de l’évaluation zoosanitaire de SPM était complétée et que l’agence passait à la prochaine étape pour faire progresser le dossier, soit une deuxième série de questions qui sera soumise directement au Préfet en mai prochain.  Aussi, l’ACIA cible l’automne pour visiter SPM afin de compléter l’évaluation des sites pour la santé des animaux et les techniques d’abattage. L’objectif final double :

  1. permettre l’exportation de produits à base de viande vers le Canada;
  2. poursuivre le processus visant à obtenir un amendement législatif autorisant l’exportation de déchets ménagers.

Le dossier du Protocole d’entente entre l’ACIA et les services de l’Etat sur l’exportation du buccin au Canada : à défaut de pouvoir confirmer l’approbation du Protocole lors de la rencontre du comité administratif, la Direction nationale de l’ACIA, chargée de mener l’évaluation sur l’exportation du buccin, a tenu un discours très confiant sur la progression rapide du dossier dans les prochaines semaines. L’ACIA a précisé qu’elle veut mieux comprendre les protocoles européens sur l’analyse des toxines qui ont changé tout récemment.

L’ACIA indique que d’ores et déjà le pôle Alimentation de la DTAM peut lancer sa campagne de test préliminaires visant à classer la zone de pêche.

Ce dossier a des implications scientifiques et économiques directes pour l’archipel et le Canada Atlantique.

Dans le domaine de la sécurité, outre la coopération approfondie entre la Gendarmerie Nationale de Saint-Pierre et Miquelon et la Gendarmerie Royale du Canada, la coopération matière de sauvetage en mer entre la Garde Côtière Canadienne et les services de l'Action de l'Etat en mer se traduit par des contacts réguliers des exercices en communs comme celui qui est programmé en septembre 2012 à l'occasion du 50ième anniversaire de la Garde Côtière Canadienne.

Le Préfet a demandé à ce qu'une démarche d’identification d’une tombe anonyme à Saint-Laurent soit lancée. Il pourrait s’agir d’une sépulture d’un des marins disparus du Ravenel.

Une excellente mission des directeurs des associations touristiques du Canada Atlantique en janvier dernier a ouvert la porte à de nombreux débouchés pour SPM dans le secteur touristique.

Dans le domaine des croisières avec le concours des provinces de Terre-Neuve et Labrador et de la Nouvelle-Écosse le CRT a obtenu l'accueil de 6 navires de croisière en 2012

La première participation du CRT au salon du secteur, l’Atlantic Trade Show à Terre-Neuve en 2012 permettra à Saint-Pierre et Miquelon de proposer ses produits touristiques aux tours opérateurs.

Des projets de stages avec Tourisme-Atlantique de l’APECA offrent de nouvelles possibilités de se former en tourisme d’expérimentation. Un schéma de développement stratégique a été conçu par la Collectivité Territoriale de Saint-Pierre et Miquelon en intégrant des éléments à développer par les organismes du secteur du tourisme canadiens. Une coopération avec Terre-Neuve Labrador visera à promouvoir SPM sur la province avec des outils de promotion et de signalisation.

Suivis du 1er Séminaire sur l’intelligence économique en octobre 2011 : trois suivis d’importance sont proposés, la tenue du 2e séminaire sur l’intelligence économique dans la péninsule acadienne au Nouveau-Brunswick et la mise en place d’une cellule de veille régionale et d'un observatoire économique local. Ces  trois initiatives constituent des outils de développement économique durable pour Saint-Pierre et Miquelon. Un engouement pour cette matière se développe sur le Canada Atlantique.