Communiqués 2019

Mission prospective - Quatre ateliers de travail "L'archipel à échéance 2050/2060"

 
 
Mission prospective - Quatre ateliers de travail "L'archipel à échéance 2050/2060"

Déplacement à Saint-Pierre et Miquelon d'un conseiller recherche et prospective au sein du Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET).

M. Stéphane Cordobes, conseiller recherche et prospective animera à Saint-Pierre et à Miquelon quatre ateliers de travail sur le thème « Quels sont les futurs possibles pour l’archipel à échéance 2050/2060 ? ».
Ces ateliers sont ouverts à tous !
Pour participer quatre possibilités :
- Jeudi 26 septembre à 17h00, sur Saint-Pierre à la Cacima
- Vendredi 27 septembre à 17h00, sur Miquelon à la Mairie
- Mardi 1er octobre à 17h00, sur Saint-Pierre à la Cacima
- Jeudi 3 octobre à 17h00, sur Miquelon à la Mairie

À l’initiative du préfet de l’archipel, Thierry Devimeux, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a engagé en juin dernier un exercice de prospective pour le territoire de Saint-Pierre et Miquelon. « Quels sont les futurs possibles pour l’archipel à échéance 2050/2060 ? »

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), placé sous l’autorité du ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, appuie les territoires dans la lutte contre les inégalités territoriales et le soutien aux dynamiques territoriales, en concevant et animant les politiques de la ville et d’aménagement du territoire avec les acteurs locaux et les citoyens. Ses champs d’intervention sont interministériels : accès à l’emploi, aux soins et aux services au public, cohésion sociale, inclusion numérique, aide aux mobilités, attractivité économique, transitions écologique et numérique, redynamisation des territoires fragiles et des centres-villes.

Le CGET produit aussi des analyses prospectives sur les territoires pour accompagner la définition des politiques publiques. L'analyse prospective est une démarche qui explore le futur. Par le truchement d’échanges avec les acteurs et forces vives, elle consiste à identifier les forces et les faiblesses du territoire et à identifier différents scénarios pour améliorer la visibilité du futur et apporter une aide à la décision. La réflexion se projette dans le temps long, volontairement déconnecté des contingences politiques du court et moyen terme.

Ainsi, du 19 septembre au 5 octobre 2019, M. Stéphane Cordobes, conseiller recherche et prospective du CGET sera en déplacement sur l’archipel pour animer ce travail. Il rencontrera l’ensemble des acteurs du territoire : politiques, économiques, associatifs, sociaux, citoyens,… . Il animera également  un groupe de travail qui aura pour mission de faire émerger des hypothèses et des trajectoires possibles pour Saint-Pierre et Miquelon à l’horizon 2050/2060.